A la découverte des plaisirs de l'Asie

Un an à la découverte de l'Asie: Inde, Népal, Thaïlande, Laos, Cambodge, Vietnam, Chine, Mongolie, Japon... ou comment deux occidentaux s'adaptent à la culture orientale.

30 juillet 2010

Xian et Pingyao

De part leur interet historique, ces deux villes font partie des principaux itineraires touristiques ( Xian a longtemps ete la capitale de l empire).
Xian est une megalopole grouillante de plus de 4 millions d habitants. Les remparts entourant le centre ville cotoient les magasins Dior et Vuiton les plus modernes.
Le principal interet de cette ville reside dans la decouverte faite en 1974 de l armee enterree. Il y a 22 siecles, un empereur chinois decida de se faire enterrer avec une immense armee de terre cuite a l echelle humaine.
L utilite de " l armee de terre" aurait elle change avec le temps?
Le site attire enormement de touristes tant etrangers que chinois et une ville d echoppes s est cree autour des tombeaux ou les chinois s empressent d acheter des babioles en tout genre.

Xian comprend aussi un musee d histoire interessant et riche, gratuit, au prix d une queue d une heure sous le soleil... Dand l ensemble les musees sont beaux mais le manque d information en anglais se fait cruellement sentir.

Malgre le fait que Xian soit tres touristique, la ville manque de capacites d hebergement bon marche, et personne ne parle anglais dans les rues. Pourtant les chinois nous disent qu ils ont des cours d anglais a l ecole...
Nous avons teste le train pour Pingyao. La premiere mission consiste a trouver le train dans la garre au milieu des caracteres chinois et de la foule reelement dense. Une fois dans le train, mieux vaut ne pas etre claustrophobe, les couchettes sont propres mais de taille chinoise.
D ailleurs en parlant de taille chinoise, Emilie ne trouve pas chaussure a son pied ( pas de taille 40 pour les femmes), et Jeremy ne franchit meme pas la porte des magasins.
Pingyao est une ville plus petite ( 50000 habitants). Son centre est lui aussi cercle de remparts, les mieux conserves de chine. Contrairement a Xian, le centre est preserve du modernisme, il est essentiellement compose de maisons d epoque qui ne font pas plus de 2 etages.
Un pass de 120 yan permet de visiter les nombreux musees, temples, et la premiere banque de chine, mais la encore pas d explication en anglais.
La location de velos modernes nous a permis de visiter les alentours de la ville, pauvre et reellement moche en comparaison du centre.
Bien qu il y ait des inondations en chine, ici il ne pleut pas et la chaleur est oppressante.
Ce soir direction Pekin avec de nouveau un train " grande couchette".
Toujours des tests culinaires: specialites de Pingyao, la viande de boeuf froide, tres bonne; la pate a ravioli a tremper dans des sauces, interessant...
A l inverse des nems de pate pour chien, des bonbons epices, et les eternels plats non en sauce mais reellement en huile ne nous ont pas transcende.

Posté par emiliejeremy à 06:54 - chine - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire